06 65 93 35 87
Ostéopathe D.O. Colombes & Paris
Emmanuelle BOURGEOIS
06 65 93 35 87
Emmanuelle BOURGEOIS
Ostéopathe D.O. Colombes & Paris

Mon Mémoire

Pour la validation de mon Diplôme d’Ostéopathe j’ai présenté mon mémoire de fin d’étude :

Prise en charge ostéopathique et insuffisance du système lymphatique:

Exemple du lymphœdème primaire

But de l'étude :

 

Réaliser une revue de la littérature en effectuant des recherches électronique d'articles publiés  sur les bases de donnée Pubmed et Science direct, afin de montrer en quoi l'ostéopathie pourrait être utilisée en tant que thérapie complémentaire dans la prise en charge des patients atteints de défaillances lymphatiques comme le lymphœdème primaire :

« Le lymphœdème, est la conséquence d’un dysfonctionnement du système lymphatique responsable d’une stase de la lymphe dans les tissus interstitiels, donnant secondairement une augmentation de volume de l’entité anatomique atteinte. Le lymphœdème peut atteindre toutes les structures anatomiques pourvues de réseaux lymphatiques mais ce sont les lymphœdèmes des membres qui sont les plus fréquents. »

Conclusions :

L’objectif principal de cette revue était d’évaluer à l’aide de nos recherches, et de l’étude des textes sélectionnés, si la pratique ostéopathique, en tant que prise en charge holistique, pouvait permettre d’améliorer la prise en charge des pathologies lymphatiques, ici nous avions choisis le cas du lymphœdème primaire, en ayant un rôle sur les facteurs associés et les conséquences du lymphœdème, et donc permettre une amélioration de la qualité de vie de ces patients.

Il n’y a pas de traitement curatif connu du lymphœdème. Cependant différentes modalités de traitements symptomatiques existent, qui ont pour but d’accroître la circulation lymphatique et veineuse, de réduire le volume de l’œdème et de conserver ou de rétablir la fonction et l’esthétique du membre atteint et de prévenir les complications. En règle générale, la prise en charge du lymphœdème doit être pluridisciplinaire. D’où notre proposition d’envisager l’ostéopathie comme une prise en charge complémentaire.

 

Il est intéressant de constater que depuis les débuts de l’ostéopathie, le système lymphatique est au centre de l’attention car une stagnation du flux lymphatique entrainerait fièvre et maladie d’après A.T Still. Ces dernières années, les études tendent à montrer que les techniques de thérapies manuelles, notamment les techniques de pompage utilisées en ostéopathie, ont effectivement une action sur le système immunitaire, et sur l’augmentation du flux lymphatique.

 

En parallèle nous avons vu l’effet de l’ostéopathie sur la douleur ; en corrigeant des dysfonctions somatiques, l’ostéopathe permet la diminution des influx nociceptifs. Il en est de même quant aux patients souffrant de perte de mobilité, en travaillant par exemple sur les fascias l’ostéopathe permet de réduire les adhérences et de rendre au corps une meilleure qualité tissulaire, ou alors en thérapie complémentaire à des exercices de rééducation, on obtient un gain plus important de mobilité.

 

Pour finir nous avons pu voir que l’ostéopathie avait de réels effets sur la qualité de vie des patients, ce qui est un point positif en plus pour justifier la prise en charge ostéopathique commethérapie complémentaire pour les complications du lymphœdème primaire et l’amélioration de la qualité de vie des patients qui en sont atteints.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

Prendre rendez-vous en ligneDoctolib